Le Site des Terriers à Villevieille

site_des_terriersDepuis 2011, la Communauté de communes en partenariat avec la mairie de Villevieille faisait appel au chantier international de jeunes bénévoles de CONCORDIA pour la mise en valeur du site archéologique des Terriers. Chaque année une dizaine de jeunes venus du monde entier encadrés par deux animateurs, travaillaient pendant trois semaines à la reconstitution du plan général d’une des deux villas gallo-romaines trouvées sur le site.

Sous le contrôle de l’Association pour le Développement de l’Archéologie en Languedoc-Roussillon (A.D.A.L.) en accord avec l’archéologue qui a fouillé le site, Martial MONTEIL, et la Direction Régionales des Affaires Culturelles, ces chantiers permettent aujourd’hui de visualiser les différentes pièces d’une des deux villas.
Afin de permettre une valorisation rapide du site, la Communauté de communes a choisi cette année de faire appel à une entreprise spécialisée dans la restauration du patrimoine. Les travaux sont programmés pour la fin de l’année 2016.


La Cartographie participative

Mieux connaître les garrigues, mieux connaître son territoire, cela passe aussi par les cartes.
La communauté de communes a fait appel au Collectif des Garrigues pour programmer au printemps 2015 une session de formation à la cartographie participative sur la thématique de l’inventaire du petit patrimoine local.
Ces événements permettent de cartographier les éléments d’un village et de ses alentours, avec la collaboration de volontaires, pour récolter un maximum d’informations sur le terrain de façon à créer une carte libre et gratuite sur Open Street Map (OSM), utilisable par tous.
Au-delà des journées de formation, les communes s’approprient les outils et peuvent organiser leurs propres « carto-parties ».
Trois projets ont été conduits sur trois communes : les charbonnières et les fours à chaux à Combas, les arbres remarquables à Congénies et les capitelles à Congénies.


Le Géocaching

Le geocaching est un loisir qui consiste à utiliser la technique du géopositionnement par satellite (GPS) pour rechercher ou dissimuler un contenant (appelé « cache » ou « géocache ») dans divers endroits à travers le monde. Une géocache typique est constituée d’un petit contenant comprenant un registre des visites et un ou plusieurs « trésors ». L’idée est de s’approprier cette pratique de loisir pour interpréter les sentiers de randonnée existants ou à créer et de proposer un véritable jeu de piste thématique aux promeneurs, qui permettra la connaissance, la diffusion du patrimoine culturel et naturel du territoire. En collaboration avec le Collectif des Garrigues la communauté de communes a créé trois parcours de geocaching et poursuit ainsi son projet de géolocalisation du patrimoine sur son territoire,
Vous pouvez télécharger les carnets sur  le site de l’Office de Tourisme


l’Interprétation numérique de la voie verte

En partenariat avec le Pays Vidourle Camargue qui a développé une application mobile pour l’interprétation numérique du petit patrimoine local, la Communauté de communes du Pays de Sommières a choisi de valoriser la mémoire ferroviaire de la portion de voie verte entre Sommières et Calvisson.

Huit haltes ont été identifiées tout au long de la voie verte entre Sommières et Calvisson. Ces points  d’intérêt seront identifiés par un panneau repère avec un QR code à flasher pour accéder au contenu numérique.

Pour accéder aux contenus des bornes, flashez le QRCode sur place ou en passant par le site de l’Office de Tourisme